A quoi ressemblera le DPE des logements de Lyon et de sa région en juillet 2021 ?

Publié le 25 Juin 2021

Ça y est, on en sait bien plus sur le diagnostic de performance énergétique qui sera réalisé à compter de juillet 2021 dans le parc immobilier de Lyon et plus globalement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Même si les textes réglementaires le concernant ne sont pas encore tous publiés, ils sont en passe de l’être après leur mise en consultation jusqu’au 15 mars. En attendant, le gouvernement a préparé le terrain en réalisant un dossier de presse qui permet aux acteurs de l’immobilier, dont les opérateurs DPE de notre société, de mieux comprendre ce que les propriétaires, les bailleurs, les acquéreurs et locataires attendent de leur mission. Pour rappel, le DPE qui sera opposable à compter de son entrée en vigueur, devra aussi être plus fiable et plus compréhensible pour gagner la confiance de tous. Le  DPE décrit dans le dossier de presse du gouvernement est-il à la hauteur de ces exigences ?
 

Un DPE plus complet à Lyon et basé sur des données d’entrée plus rigoureuses

En découvrant le contenu et les méthodes de réalisation du nouveau DPE au travers du dossier de presse ministériel qui lui est consacré, on constate la réalité des efforts qui ont été accomplis pour que les informations fournies soit exactes et complètes. A titre d’exemple, les données d’entrée feront l’objet d’une véritable étude avant d’être renseignées sur le logiciel de calcul. Quant aux informations apportées, elles couvriront sans exception tous les aspects du logement qui influent sur sa performance énergétique, avec pour chacun d’eux une mesure stricte de leur potentiel de performance, qu’il soit positif ou négatif. Il en résulte un résultat DPE unique, généré par des données incontestables et une méthode de calcul harmonisée et sécurisée. Quant à la classe de performance obtenue, une note unique de A à G, elle sera à « double-seuils », soit une note positionnée sur une échelle de classes entièrement révisée affichant à la fois les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. En plus, elle sera le fruit d’une comparaison pertinente entre la capacité d’un logement à être économe en énergie et celle à être peu pollueur, pour ne retenir que la plus faible mais finalement la plus incitative à devenir meilleur.
 

Un diagnostic de performance énergétique qui séduit par la clarté de sa présentation

Tous les acteurs de l’immobilier dont ceux des transactions de vente ou de location, situés à Lyon et sa région, ont été agréablement surpris par l’exemple de rapport DPE paru au sein du dossier de presse du ministère de la Transition écologique. En effet, on y découvre un document agréable à lire, coloré, accessible à tous et hautement pédagogique. Classe énergie dès la première page ainsi que les coûts annuels d’énergie exprimés en euros au sein d’une fourchette très explicite, appréciations portant sur le confort d’été, sur l’isolation, sur les parties du logement et sur ses équipements, mention de la consommation d’énergie primaire et des frais annuels d’énergie par usages, etc. Quant aux recommandations de travaux, même si elles n’entreront pas dans le périmètre de l’opposabilité, elles sont exhaustives et aboutissent à deux scénarios, l’un essentiel et l’autre à envisager, l’un l’autre accompagnés des classes de performance respectives qu’ils permettraient d’atteindre s’ils sont engagés.

« Retour aux actualités

Nos références

Ils nous font confiance

Diagnostic maison Lyon
Vos diagnostics
en ligne !

Pour toutes informations

Contactez notre équipe au 04 72 70 70 73